settings:site_sloganMaison de l'Emploi Ouest Provence

Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi

           
Le Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) est un dispositif créé à l'initiative du S.A.N. Ouest Provence (désormais Conseil de territoire Istres Ouest Provence de la Métropole Aix-Marseille-Provence) en Partenariat avec l'Etat, le conseil départemental des Bouches du Rhône et le conseil régional Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Ces quatre membres fondateurs du PLIE sont signataires du protocole d'accord pluriannuel 2015-2019. L'association Réussir Provence est également signataire en tant qu'organisme support du PLIE.
Le PLIE constitue une plate-forme de mise en cohérence de différentes actions menées sur les six villes du territoire Istres Ouest Provence en faveur des publics confrontés à des difficultés professionnelles et sociales. Il vise le retour à l'emploi durable ou l’accès à une qualification par la construction de parcours d'insertion professionnelle individualisés.
 
Il bénéficie depuis sa création en mars 1993 du soutien du Fonds social européen (FSE) et est inscrit dans le programme opérationnel national FSE Emploi et Inclusion 2014-2020.
Par son action il contribue à la réalisation des objectifs de la Commission européenne et de ses partenaires fondateurs dans les domaines de l’emploi, l’insertion, l’égalité des chances et la cohésion sociale territoriale.
 

Objectifs et missions du PLIE

Les objectifs 
Le protocole d'accord du PLIE, signé pour une durée de 5 ans (2015 à 2019), prévoit : 
  • l’accompagnement individualisé de 3 500 personnes dans la mise en œuvre d’un parcours d’insertion centré sur l’accès et le maintien à l’emploi ou l’accès à la qualification.  
  • un minimum 50% des participants accompagnés sur la durée du PLIE devront être allocataires du RSA.
  • 50% d’accès et maintien pour minimum 6 mois à l’emploi (sortie positive emploi) ou obtention d’un titre professionnel ou d’un diplôme inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles (sortie positive formation).

Les missions
L'action du PLIE se décompose en quatre fonctions :
  • Accompagnement à l’emploi : proposer aux publics concernés un accompagnement à l’emploi individualisé et dynamique dont l’objectif est l’accès et la stabilisation à l’emploi ou l’accès à la qualification.
  • Médiation à l’emploi : renforcer et diversifier toutes formes de coopération avec les organisations professionnelles et les entreprises susceptibles de contribuer au retour à l’emploi durable des participants du PLIE.
  • Ingénierie de projet : promouvoir et favoriser l’émergence de toute initiative (actions de formation, d’insertion…) permettant la préparation des publics ciblés en amont de l’accès à l’emploi. 
  • Animation du dispositif : assurer l’animation des différentes instances de décisions et l’animation du partenariat opérationnel territorial, ainsi que le suivi de l’activité et de l’impact des actions mises en œuvre.
Dans la concrétisation de ces différentes missions, le PLIE veille en permanence à la prise en compte des priorités transversales des politiques européennes et nationales notamment en termes d’égalité entre les femmes et les hommes, d’égalité des chances et de non-discrimination.
 

A qui s'adresse le PLIE

Aux résidents de Istres Ouest Provence rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi et volontaires pour engager des démarches actives. Particulièrement les allocataires de minima sociaux (RSA, ASS, AAH), les Demandeurs d’Emploi de Longue Durée, les personnes isolées ou en situation précaire, les résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Aux entreprises à la recherche de nouveaux collaborateurs. Sont concernées les entreprises souhaitant intervenir en amont sur la préparation à l’emploi des personnes accompagnées (information métiers, entretiens conseils, parrainage, Evaluation des compétences….) et/ou susceptibles de proposer des opportunités d’emplois.

Quels sont les organismes mobilisés pour concrétiser l'action du PLIE ?

Depuis le 1er janvier 2015 l’organisme support du PLIE est l’association Réussir Provence. Les moyens humains de l’association sont mobilisés pour assurer :
  • L’accompagnement-emploi des publics sur tous les sites d’intervention (Fos, Grans, Istres, Miramas et Port-Saint-Louis),
  • Les relations avec les entreprises via l’action Médiation Emploi
  • L’animation du dispositif et l’ingénierie de projets.

Le PLIE mobilise les organismes de formation locaux et les structures d’insertion par l’activité économique (Declic 13, Les Ateliers de la Crau, AMELI, Centre Emploi, Id’ées Intérim, Eureka, Isis) sur des étapes de parcours susceptibles d’être proposées aux publics accompagnés.

Les offres de services de la Maison de l’emploi, de Pôle emploi, de la Mission locale, du Pôle insertion du conseil départemental, des communes et des diverses associations intervenant localement sont accessibles, selon les dispositions en vigueur, aux publics accompagnés.

Enfin l’organisme support du PLIE peut, dans la limite des crédits alloués au PLIE et de ses capacités en termes de trésorerie, mobiliser l’aide du FSE pour l’achat de prestations spécifiques qui contribuent à enrichir et sécuriser les parcours des publics accompagnés.

Qui finance le PLIE ?

Le plan de financement annuel prévisionnel du PLIE inscrit dans le protocole d’accord acte des engagements suivants :
  • Conseil général : 453 000 euros (convention pluriannuelle 2015-2017)
  • Conseil Régional : 112 500 euros (subvention annuelle)
  • SAN Ouest Provence : 390 000 euros (subvention annuelle et mise à disposition de locaux et de personnel).
  • Fonds Social Européen : 575 000 euros (subvention mobilisable auprès des services de l’Etat, puis auprès de la Métropole Aix-Marseille-Provence).

Quels sont les résultats obtenus ?

Le PLIE poursuit des objectifs quantitatifs clairement identifiés dans son protocole d’accord pluriannuel. Ces objectifs sont ajustés annuellement par le Comité de pilotage en fonction de l’évolution des besoins et de la situation des publics ciblés, des politiques publiques en faveur de l’emploi et de l’insertion nationales, régionales ou départementales, ou des moyens financiers mobilisables.  
Un tableau de bord de suivi de l’activité est élaboré trimestriellement et diffusé à l’ensemble des acteurs et partenaires concernés.  
Un rapport d’activité annuel est présenté au comité de pilotage qui procède, sur ces bases, aux ajustements nécessaires de la programmation des actions ou des modalités d’organisation du dispositif.

Le FSE en quelques mots

Le Fonds Social Européen (FSE) est l’un des cinq fonds structurels de la politique européenne de
cohésion économique, sociale et territoriale dont les objectifs visent à réduire les écarts de
développement existants entre les 274 régions de l’UE et à promouvoir une croissance durable,
intelligente et inclusive dans ces territoires, conformément aux objectifs de la Stratégie Europe 2020.

Créé en 1957 par le traité de Rome, le Fonds social européen est le principal levier financier de
l’Union européenne pour la promotion de l’emploi. Le FSE est géré selon des programmes
cycliques de sept ans, la programmation actuelle couvrant la période 2014-2020.
L’objectif premier du FSE est de soutenir la création d’emplois de meilleure qualité dans l’UE et d’améliorer les
perspectives professionnelles des citoyens (jeunes, demandeurs d’emploi, inactifs, handicapés,
salariés étudiants etc.), prioritairement en direction des groupes les moins qualifiées et les plus
exposés au chômage et à l’exclusion. Le FSE n’est pas une agence pour l’emploi, il n’accorde pas
d’aide ou d’offres d’emploi directement aux personnes individuelles mais finance des projets dans les
pays de l’UE aux niveaux local, régional et national.

Plus spécifiquement en France sur 2014-2020, le FSE est doté d’une enveloppe de 6 milliards d’€,
mobilisée autour de quatre objectifs thématiques : l’inclusion active et la lutte contre la pauvreté,
l’éducation et la formation tout au long de la vie, l’accès à l’emploi durable et le soutien à la
mobilité du travail, et plus marginalement le renforcement des capacités administratives
(uniquement dans les DOM).

Comme les autres Fonds structurels, le FSE n’intervient jamais seul pour soutenir un projet, mais
toujours en cofinancement d’autres financeurs publics et/ou privés (Etat, collectivités locales,
chambres consulaires, entreprises, etc.). Ce principe se traduit par l’obligation, pour les porteurs de
projet, de trouver au préalable des financements auprès de leurs partenaires ou sur leur trésorerie
propre.

Sur 2014-2020, la France a fait le choix d’une nouvelle architecture de gestion du FSE, qui se
caractérise par une décentralisation partielle de la gestion du FSE aux Régions. Les Conseils
régionaux gèrent ainsi 35 % de l’enveloppe nationale du FSE au titre, en particulier, de la formation
professionnelle, de l’apprentissage et de l’orientation, et l’Etat les 65% restants, au titre principalement de la lutte contre la pauvreté, de l’accès à l’emploi et de la formation des travailleurs.

Les investissements du FSE s’inscrivent dans des Programmes Opérationnels (PO)  dans lesquels
sont identifiés les types d’actions et les priorités que le FSE prévoit de cofinancer sur un territoire. En
France sur 2014-2020, l’enveloppe nationale du FSE est répartie entre 33 PO. Le PLIE de Ouest Provence est cofinancé dans le cadre du PO National au titre de son axe 3, pour la promotion de l’inclusion active et la lutte contre la pauvreté (50% de l’enveloppe du POn FSE).



Vos contacts :

Equipe d’animation et Direction : 04 42 56 37 45
Accompagnateurs-emploi

  • Fos : 04 42 05 03 89
  • Istres : 04 42 56 37 45
  • Miramas-Grans-Cornillon : 04 90 44 48 58
  • Port-Saint-Louis : 04 90 59 98 64

Chargés de relations entreprises (Médiation Emploi) : 04 42 56 06 06





 


Conseil Général 13
Région PACA